Une brève histoire de la calligraphie arabe

par Jamilah ™ septembre 16, 2021

Une brève histoire de la calligraphie arabe-Jamilah™

La calligraphie est l'une des formes d'art les plus anciennes et les plus respectées au monde. Dans de nombreuses régions du monde, la pratique et l'importance de la calligraphie ont diminué, mais dans la culture arabe, cette tradition vieille de plus de 2 000 ans reste aussi vivante et respectée que jamais. À un moment de la culture contemporaine où l'omniprésence des mots semble diminuer leur valeur, la calligraphie arabe offre un contraste fort et attrayant en traitant l'écriture et les mots écrits comme des choses sacrées.

Origines de la calligraphie arabe

Traditionnellement, les tribus arabes préféraient mémoriser les textes et les poèmes et les transmettre oralement de génération en génération. Cependant, cela a changé avec la propagation de l'Islam et l'importance croissante de la préservation du Coran sous forme écrite. Nous vous présentons ci-dessous l'histoire de l'écriture et de la calligraphie arabes.


La propagation de l'islam

Avant la propagation de l'islam, la péninsule arabique abritait une variété de langues sémitiques anciennes, et la découverte d'artefacts calligraphiques dans ces langues anciennes prouve que la pratique de la calligraphie est antérieure à l'islam. La Perse antique, par exemple, utilisait la calligraphie cunéiforme pour orner les monuments des rois dès 600-500 av. J.-C.1 Néanmoins, c'est sans aucun doute la propagation de l'islam qui a marqué le début d'un grand âge de la calligraphie dans tout le Moyen-Orient antique, en raison de l'unification de la région sous la langue arabe et de la vénération de l'écrit.


L'âge d'or de la calligraphie arabe

Le développement initial de la calligraphie arabe n'a pas été un processus linéaire. Une grande variété d'écritures ont vu leur popularité croître et décroître dans des régions aussi éloignées que Damas, Bagdad, le Maroc et l'Espagne.2 Le coufique, qui doit son nom à la ville de Kufah en Irak, a été la première écriture universelle et a dominé la calligraphie arabe du VIIe au XIe siècle, mais il était encore rudimentaire et relativement peu systématisé, surtout en comparaison de la systématisation qu'il allait connaître au cours de l'"âge d'or" de la calligraphie, qui a débuté vers 1000 avant J.-C. et a duré jusqu'au milieu du XIIIe siècle.

En 762, le calife abbasside Mansur entreprit de construire une nouvelle capitale glorieuse pour son empire. Le résultat fut Bagdad, une ville méticuleusement construite et majestueusement fortifiée, nichée au bord du Tigre. Bagdad est presque immédiatement devenue le centre culturel du Moyen-Orient. Elle allait également être le théâtre de la plus grande période d'avancement de la calligraphie arabe. L'"âge d'or" de la calligraphie arabe est généralement représenté par la succession de trois grands calligraphes : Ibn Muqla (886-940), Ibn al-Bawwab (qui aurait vécu de 961 à 1022) et Yakut al-Musta'simi d'Amasya (m. 1298).


Vizir Ibn Muqla

Vizir Ibn Muqla est célèbre pour avoir codifié les principes de la calligraphie, notamment sa théorie des proportions, que les calligraphes utilisent encore aujourd'hui. Sa théorie de la proportion a établi le point rhomboïdal et la longueur du trait alif comme unités de mesure à partir desquelles toutes les lettres d'une écriture particulière sont calculées.

Dans la théorie des proportions d'Ibn Muqla, un alif est mesuré par sept rhomboïdes. Une circonférence est établie sur la base de la longueur de l'alif, et tous les autres caractères sont calculés à partir de cette circonférence.


Ibn al-Bawwab

Ibn Muqla a été suivi par Ibn al-Bawwab, qui a affiné plusieurs des écritures d'Ibn Muqla et est censé avoir inventé les écritures cursives de Rayhani et Muhaqqaq. Ibn al-Bawwab est également connu pour avoir préservé de nombreux manuscrits originaux d'Ibn Muqla, bien que, malheureusement, aucun d'entre eux n'ait survécu jusqu'à aujourd'hui.


Yaqut al Musta'simi

Le troisième célèbre calligraphe de l'âge d'or, Yaqut al Musta'simi, était un scribe de la cour royale qui a systématisé la méthode des mesures proportionnelles et a commencé à couper la plume en biais, un changement apparemment mineur qui a changé à jamais l'esthétique et la méthodologie de la calligraphie arabe. Yakut a vécu le sac mongol de Bagdad et se serait réfugié dans un minaret, où il a continué à travailler alors que la ville était ravagée.

Ces trois calligraphes sont les plus connus de l'histoire, mais d'innombrables disciples ont étudié sous leur direction, y compris, notamment, plusieurs femmes qui ont atteint la renommée pour leurs compétences. Le travail de tous ces artistes durant l'âge d'or a donné naissance aux six principales écritures : sulus, nesish, muhakkak, reyhani, tevki et rika.

L'islam continue de se répandre rapidement. La conversion de Ghazan, chef de l'empire mongol, les dynasties musulmanes mongoles et mamelouks en Inde et en Égypte et, finalement, l'empire ottoman, ont poussé l'islam, et avec lui la calligraphie arabe, vers de nouvelles régions du monde. Dans chaque nouvel empire et chaque nouvelle culture, la pratique de la calligraphie arabe a été à la fois étendue et affinée par les artistes qui l'ont adoptée. Aujourd'hui, un éventail remarquable d'écritures calligraphiques fait partie du précieux héritage de la calligraphie arabe, qui continue à être transmis.


Évolution de la calligraphie arabe

Au-delà de l'expansion de la calligraphie arabe à travers le monde, la forme d'art a évolué dans ses principales applications. À l'origine, la calligraphie arabe était un outil de communication et de préservation de la parole de Dieu à travers le Coran. Toutefois, au fil du temps, elle est également devenue un élément important de l'architecture, de la décoration et de la conception des pièces de monnaie.



En outre, la calligraphie arabe a également évolué au fil du temps en deux familles distinctes : l'écriture coufique et l'écriture arrondie.


Coufique

Au tout début, l'écriture arabe était rarement utilisée, en raison de la forte tradition orale de la culture. Cependant, lorsque le Coran a dû être préservé pendant la propagation de l'Islam, la langue arabe a pris une importance considérable. En conséquence, l'écriture a été rendue volontairement belle. Cette version de l'écriture s'appelle le coufique.

Aujourd'hui, il existe plusieurs styles de coufique, mais dans l'ensemble, il se caractérise par des formes de lettres angulaires et rectilignes et une orientation horizontale.


Les écritures arrondies

Alors que le coufique est devenu la norme pour les textes sacrés, le besoin d'une écriture plus rapide et mieux adaptée aux documents de plus petite taille, comme les lettres, s'est fait sentir. Ces types d'écritures, appelées aujourd'hui écritures rondes, sont considérées comme formelles. Idéalement, l'écriture ronde ne doit pas donner l'impression d'avoir été écrite par une main humaine, ce qui laisse peu ou pas de place à l'expression créative dans ce style.

Découvrez aussi notre article sur le top 5 des raisons de porter des bijoux personnalisés arabes.


Outils utilisés pour la calligraphie arabe

L'âge d'or de la calligraphie arabe

Les outils utilisés pour la calligraphie arabe diffèrent des outils utilisés pour la calligraphie traditionnelle ou moderne. Alors que la calligraphie traditionnelle implique une plume, un porte-plume et de l'encre, les stylos de calligraphie arabe sont beaucoup plus souvent fabriqués à partir de roseaux et de bois rigide. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des instruments et fournitures les plus courants utilisés en calligraphie arabe :


Stylo Qalam

Le stylo le plus courant pour la calligraphie arabe est le stylo Qalam, qui est fabriqué à partir d'un roseau coupé et séché. Ce stylo est considéré comme un symbole de sagesse dans l'Islam.


Stylo Khamish

Également connu sous le nom de stylo en roseau, le stylo khamish est généralement utilisé par les calligraphes arabes, turcs et iraniens. Il est fabriqué à partir de roseaux qui poussent le long des rivières, mais il nécessite un long processus de séchage avant d'être prêt à être utilisé pour la calligraphie.


Stylo en bambou

Le stylo en bambou est l'un des plus anciens outils de calligraphie au monde. Le bambou est le matériau idéal pour la calligraphie arabe car son bord rigide permet aux calligraphes de réaliser toute la gamme des mouvements du stylo, mais il offre également un certain niveau de flexibilité.


Stylo Java

Les stylos Java sont fabriqués à partir d'un type d'herbe à épines javanaise. Ils sont connus pour leur rigidité et leur capacité à produire un bord net pour les formes de lettres. Ce type de stylo est particulièrement bien adapté aux petites écritures.


Stylo Handam

L'un des stylos les plus polyvalents pour la calligraphie arabe, le stylo Handam est disponible dans une gamme de tailles différentes, d'une grande variété de 10 mm à une micro plume de moins de 1 mm. Il convient donc à de nombreux types d'écritures différents. En outre, il offre un haut niveau de durabilité : vous n'aurez pas à le couper ou à l'aiguiser aussi fréquemment qu'un stylo Khamish.


Stylo Celi

Le stylo Celi est conçu pour la calligraphie arabe à grande échelle. Les plumes sont fabriquées en bambou et comportent des réservoirs d'encre intégrés.


Le papier Ahar

Si de nombreux types de papier peuvent convenir à la calligraphie arabe, il existe un type de papier spécialement conçu pour cette forme d'art. Le papier Ahar est fabriqué à la main dans le centre de l'Inde. Il est enduit d'une combinaison d'amidon et d'un encollage à base d'alun et de blanc d'œuf. Ce revêtement brillant empêche l'encre de pénétrer dans le papier ; au lieu de cela, l'encre reste sur le dessus du revêtement, ce qui permet aux calligraphes d'effacer et d'apporter des corrections.


Encre

L'encre traditionnelle de la calligraphie arabe est à base de suie et soluble dans l'eau, ce qui vous permet d'effacer toute erreur avec un chiffon humide. Si le noir est la couleur la plus traditionnelle de l'encre, une variété de couleurs d'encre est désormais disponible et largement utilisée.


La calligraphie arabe moderne

Bien que la calligraphie arabe soit fortement ancrée dans la tradition, elle sert d'inspiration à l'art moderne. En fait, de nombreux artistes contemporains ont développé leur propre style et leurs propres techniques de calligraphie arabe. Les artistes modernes peuvent donner leur propre tournure aux formes de lettres et aux supports traditionnels, en incorporant la calligraphie dans les bijoux et les dessins numériques, ou en utilisant la peinture sur toile plutôt que l'encre sur papier.


Apprendre la calligraphie arabe moderne

Il existe deux approches générales pour apprendre la calligraphie arabe.

La première est la méthode traditionnelle, qui est complète mais demande beaucoup de temps. Traditionnellement, la calligraphie arabe est une forme d'art transmise de génération en génération, généralement enseignée lors de rencontres en personne entre le professeur et l'élève4.

Une grande partie de ce type d'enseignement repose sur l'observation et l'imitation. Ce type d'enseignement repose en grande partie sur l'observation et l'imitation. L'élève observe les mouvements et les techniques précises du professeur et, avec le temps, il apprend à faire les mêmes mouvements. En plus de ce temps passé en face à face, l'élève s'entraîne généralement à la maison pendant de longues périodes, puis rapporte ces feuilles d'entraînement à l'instructeur pour qu'il les examine et les corrige. Il s'agit d'un processus qui peut durer des années.



Vous pouvez également vous concentrer sur l'apprentissage de la calligraphie arabe à des fins d'expression créative. Même si vous ne maîtriserez probablement pas cet art de la manière traditionnelle mentionnée ci-dessus, vous pouvez certainement apprendre les formes de lettres de base et saisir la beauté de la langue. Par exemple, en commençant par apprendre à écrire les 28 lettres de l'alphabet arabe, vous pouvez vous entraîner à écrire des mots, des phrases ou même votre nom en calligraphie arabe.

La calligraphie arabe est profondément ancrée dans la tradition et sa maîtrise peut prendre des années. Toutefois, si vous souhaitez vous adonner à cette forme d'art, il existe des moyens de l'adopter avec une touche contemporaine.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Top 9 des styles de calligraphie arabe-Jamilah™
Top 9 des styles de calligraphie arabe

par Jamilah ™ septembre 30, 2021

Verset Ayatul Kursi : 10 bienfaits et 5 hadiths-Jamilah™
Verset Ayatul Kursi : 10 bienfaits et 5 hadiths

par Jamilah ™ septembre 23, 2021

TOP 20 de tatouages arabes et leurs significations-Jamilah™
TOP 20 de tatouages arabes et leurs significations

par Jamilah ™ septembre 09, 2021